La photo de paysage est ma première véritable passion, surtout lorsqu’il s’agit de capter de belles lumières… Mais mon activité de photographe professionnelle m’a évidemment amenée à réaliser des portraits et, il faut bien l’avouer, ce travail ne m’est pas naturel.

Autrefois, mes photos avaient peu de présence humaine. Prendre les gens en photo, même mes proches, m’était vraiment très difficile. J’explique cela par ma nature très solitaire et timide. J’avais cette sensation étrange de déranger, d’entrer dans l’intimité des personnes sans y être invitée. Sensation qui était encore plus forte lorsqu’il s’agissait de photographier des étrangers, des gens dans la rue.

Aujourd’hui, cela va mieux… Mon travail de photographe professionnelle m’a évidemment beaucoup aidée. Si ma réticence naturelle est toujours là, je la combats, et je sais à présent la surmonter. Je commence même à trouver un vrai plaisir à photographier une personne. Car après tout, il s’agit de rencontrer l’autre ! Et quoi de plus enrichissant de poser un regard sans jugement autrui, et se laisser toucher par sa lumière ? Chose dont j’étais incapable il y a quelques années.

La photographie de studio

Au premier abord, la photo de studio fait peur, car elle est très technique… sans parler de l’investissement matériel qui est plutôt lourd et onéreux.
Une fois dépassé ce frein là, et m’être formée sur l’utilisation, j’ai découvert un univers fascinant, et réalisé combien les possibilités en sont infinies.
Quand on aime autant le travail de la lumière que moi, quel bonheur de réaliser combien le studio permet tout, et qu’il est possible de créer de splendides atmosphères.
Bon, je n’en suis qu’au début de mes recherches… mais voici un petit exemple de mon travail :

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

%d blogueurs aiment cette page :